Etre rédacteur web est un sport d’endurance. Il faut tenir sur la longueur. Délivrer au bon moment du contenu frais et pertinent. Bref, la rédaction sur le web ne s’improvise pas, elle s’organise. Comment? Avec un calendrier éditorial.

Le calendrier éditorial sert à planifier les publications sur votre site ou blog, dans le but d’assurer une régularité et de mieux répondre aux attentes de votre public. Il sera d’autant plus indispensable si vous devez intégrer des événements ou des produits saisonniers dans votre marketing.

Un calendrier éditorial peut prendre plusieurs formes  :

  • une todo list avec des échéances et des notes
  • une feuille excel
  • un outil dédié (par exemple le un plugin WordPress)

Les bases du calendrier éditorial

Plus que la forme, c’est le contenu qui compte. Le calendrier éditorial aura au moins, pour chaque élément de contenu :

  • une date de publication,
  • un titre ou sujet à développer,
  • un objectif (par exemple : générer des commandes ou demandes d’information),
  • une cible,
  • un format (article, brève, tutorial, interview…),
  • des métadonnées (de référencement,  de classement, de diffusion),
  • des liens (entrants et sortants) vers d’autres pages / articles du site,
  • un call to action (pour guider le lecteur vers l’objectif).

Les métadonnées et les liens ne doivent pas être négligés : les premières assureront la visibilité et la bonne diffusion du contenu et les seconds renforceront le maillage de votre site.

Le calendrier éditorial: indispensable pour les rédacteurs web distraits... et les autres

Le calendrier éditorial: indispensable pour les rédacteurs web distraits… et les autres

On pourra y ajouter une date de « rafraîchissement » prévisionnelle si le contenu doit être mis à jour, ou bien une date de suppression s’il doit être retiré. Notez que le calendrier éditorial peut également servir d’inventaire du contenu, à condition d’y intégrer l’existant. De cette manière, vous pourrez avoir une vue complète de votre site, et fixer des échéances de révision / recyclage ou suppression de certaines pages.

Une référence commune pour l’équipe de rédacteurs web

Si vous travaillez en équipe et/ou avec des rédacteurs externes, il faudra étoffer votre calendrier éditorial, avec des consignes précises pour les rédacteurs:

  • auteur
  • date de rédaction / d’édition / de publication
  • longueur voulue
  • références, sources à consulter
  • style / ton
  • circuit de validation?

Dès que l’organisation exige un ou plusieurs niveaux de validation, il faut l’intégrer dans le planning, pour ne pas confondre date de rédaction et de publication, et indiquer clairement au rédacteur que son article devra être revu.

Petit calendrier deviendra grand…

Enfin, le calendrier éditorial peut être couplé avec une zone de type « sandbox » ou les idées peuvent être stockées de manière informelle, être développées progressivement, pour entrer ensuite dans le planning éditorial. Avec le plugin wordpress, c’est très simple : les sujets « en construction » sont placés dans une colonne « unscheduled » à droite du calendrier. Lorsqu’ils sont mûrs, il suffit de les faire glisser dans le calendrier, à la date voulue.

Mais surtout, le calendrier éditorial est par définition un outil qui doit être utilisé tous les jours. Il faut donc qu’il soit simple et fonctionnel. Mieux vaut commencer avec un tableau dépouillé qui sera enrichi au fur et à mesure des besoins.

Et vous, quels sont vos trucs pour planifier vos publications?

 

Sur le même sujet :

Animation éditoriale

2016-08-10 14:14:27
webeditor-piet

18

Briller sur les réseaux sociaux – 30/11/2016

2016-10-25 22:11:18
jeanlarock

8

Prochaines formations

2016-10-12 17:15:10
jeanlarock

8

Merci !

2016-09-29 21:30:03
webeditor-piet

8