Google tient compte des « signaux sociaux » lorsqu’il indexe vos pages. Cela signifie qu’une  page ayant du succès sur les réseaux sociaux obtiendra un meilleur classement. Mais qu’en est-il précisément de Google + ?

Le réseau social de Google  fait bien entendu partie de ceux dont les signaux sont analysés par le moteur de recherche. D’après les tests qui ont été réalisés, que Google+ donne un avantage supplémentaire par rapport aux autres réseaux sociaux. Mais de quelle manière ? Et comment profiter pleinement de Google+ ?

Quelques trucs pour mettre du Google+ dans votre référencement

  1. Insérez un (ou des) liens dans votre profil
  2. Insérez des liens dans vos posts : le nombre de partage de de “+” aura une influence directe sur la valeur de ces liens
  3. Optimisez vos posts : la 1ère phrase de votre post fera partie de <title>, qui a une grande importance dans le ranking, tout comme pour le taux de clics.
  4. Connectez aux influenceurs dans votre domaine
  5. Mettez en valeur le bouton +1 sur vos pages
  6. Utilisez l’Author Rank : à l’avenir Google transférera votre notoriété à vos pages.

Google+

Quelques détails sur ces points :

1. La partie “Présentation” de l’onglet “Bio” vous permet d’insérer autant de liens que vous le désirez.
2. Lorsque vous postez des liens vos articles, faites-le de manière à générer des partages ou des commentaires (créer du contenu viral), cela augmentera le trafic généré directement par le post. Mais aussi la valeur du lien qui qui figure dans le post. Par contre, comme dans les autres réseaux sociaux, les commentaires des posts sont en ‘nofollow’. Ils n’ont donc aucun impact sur le référencement des liens qu’ils contiendraient.

3. Comme partout, le principe de la pyramide inversée est valable : les 1ers termes doivent être vos mots clés prioritaires.

4. Dès que vous avez identifié les influenceurs de votre domaine d’activité, vous pouvez interagir avec eux de différentes manières :

  • les mentionner dans un post
  • partager un post directement avec eux
  • commenter un de leurs posts
  • commenter un post après leur commentaire
  • les ajouter dans un de vos cercles
  • leur suggérer d’autres personnes à ajouter dans leurs cercles
  • les tagger dans une photo
  • commenter une photo après leur commentaire
  • commenter une photo sur laquelle ils sont tagués
  • commenter une photo qu’ils ont tagué
  • leur envoyer une invitation…

5. Pour inciter vos visiteurs à partager vos contenus sur Google+, vous pouvez soit insérer directement les codes proposés par Google sur vos pages, soit utiliser des plugins de partage regroupant l’ensemble des réseaux sociaux.

AuthorRank : le nouveau graal SEO ?

AuthorRank” est un brevet déposé par Google en septembre 2012. On ne sait pas encore exactement de quelle manière il sera utilisé, mais il est certain qu’il ne restera pas dans les tiroirs. Il deviendra sans doute prochainement un des critères à côté du Pagerank et du Trustrank pour attribuer une valeur à une page en fonction de la notoriété de son auteur. En clair, votre “Identité numérique” deviendra un facteur de classement dans le moteur de recherche de Google.

En attendant d’en savoir plus sur l’influence réelle d’AuthorRank, vous pouvez prendre les devant en reliant votre compte Google à vos site(s) ou blog(s). Comment ? Il suffit d’insérer la balise <link rel= »author » href= »URL de votre profil Google+ » />  dans le header de vos pages et de renseigner le ou les sites dont vous êtes auteur dans votre profil Google+. De cette manière, vous aurez déjà l’avantage de voir votre image apparaître à côté de vos liens dans les résultats de recherche.

Et pour les sites commerciaux ou corporate qui ne peuvent pas être reliés à un seul auteur? Google a tout prévu puisqu’il est possible de relier une page Google+ pro à un site avec le même code, sauf qu’il faut remplacer “author” par “publisher”.

Edition permanente et communautés

L’autre avantage de Google, c’est la possibilité d’éditer en permanence ses posts. On peut dès lors en faire une plate-forme de blogging qu’il est possible de corriger et d’optimiser en permanence. C’est aussi une manière d’encourager chacun à s’exprimer sans avoir peur de laisser des traces gênantes.

Enfin, Google a mis récemment en place les communautés pour permettre à des réseaux thématiques ou professionnels de se créer, ce qui permet également de créer une communauté autour d’une marque ou d’un produit. Sur ce terrain, Google+ n’a pas encore détrôné LinkedIn ou Facebook. Mais il faudra suivre les tendances et s’adapter rapidement aux nouvelles habitudes du public.

Après avoir secoué le référencement à coup de Panda, Pinguin et autres bestioles sympathiques, en 2013 Google est bien décidé à secouer le community management avec des arguments SEO. Et ça pourrait marcher…

Et vous, quelle sera votre stratégie sur Google+ ? Avez-vous découvert d’autres astuces?

 

Pour en savoir plus :

Comment Google calcule l’AuthorRank

How Google+ affects SEO

Tips to use Google+ for SEO

 

D’autres articles sur le référencement :

La vérité sur les balises meta

Domptez les sitelinks de Google en toute simplicité

 

 

 

 

 

 

Sur le même sujet :

Google sur tous les fronts

2012-02-02 23:08:44
webeditor

18

Briller sur les réseaux sociaux – 30/11/2016

2016-10-25 22:11:18
jeanlarock

8

Merci !

2016-09-29 21:30:03
webeditor-piet

8

Features and Tools – demande de module

2016-09-21 10:58:35
webeditor-piet

8

Intranet

2016-09-17 20:57:53
webeditor-piet

8

Impressions Numériques et Offsets

2016-08-18 08:31:20
webeditor-piet

8

Création d’image de marque

2016-08-18 08:27:28
webeditor-piet

8