Si un site web ressemblait au corps humain, les hyperliens seraient ses artères et le contenu rédactionnel, son sang.

Si l’on veut rester en bonne santé, il faut soigner ses artères.

Une fois posé ce diagnostic de base, reste à ausculter notre bon vieux site, pour voir s’il n’a pas besoin d’un peu de « cardiotraining ».Read More