Une bonne stratégie éditoriale et un site bien structuré permettront aux visiteurs de trouver rapidement ce qu’ils cherchent. Mais dès qu’un site atteint un certain volume, mieux vaut proposer un moteur de recherche. Quel système adopter ?

La plupart des CMS proposent un moteur de recherche intégré ou bien sous forme d’extension.  Leurs performances sont variables et leur évolution dépend du bon vouloir des développeurs. En général, vous ne pourrez pas (ou peu) influencer les résultats affichés.

Un moteur de recherche interne qui  s’affiche « gratuit » au départ peut finalement coûter cher en frais de maintenance et de développement. Pour éviter cela, on peut se pencher vers des solutions de type ASP. Il s’agit d’un moteur de recherche qui tourne sur un serveur distant et qui indexe régulièrement vos pages. La tarification dépend généralement de la taille du site ou du volume de recherches effectuées. Quelques exemples de moteurs « ASP » :

Et Google ? Bien entendu, le géant de Mountain View ne pouvait rester sur le bord de la route. De fait, la Rolls des moteurs de recherche peut parfaitement rouler pour vous : Google s’offre à tous ceux qui veulent intégrer un moteur de recherche puissant sur leur site. Pour profiter de cette aubaine gratuite, il y a un prix à payer : accepter les que les résultats de recherches s’affichent avec les annonces sponsorisées générées par Adwords. Ceux que cela ne gêne pas pourront même en retirer un petit bénéfice en récupérant les revenus générés par cette publicité sur leur site avec leur compte Adsense.

Google site search : Indexation et recherche full texte avec Google

Mais beaucoup de webmasters ne pourront se permettre de mélanger les genres sur leur site, pour des raisons commerciales (publicités concurrentes) ou éthiques.

Pour ceux-là, Google a également une solution : le moteur de recherche peut être intégré dans une version épurée, sans publicité, mais avec de nombreuses possibilités de customisation. Moyennant une redevance annuelle, vous pourrez :

  • adapter l’apparence du moteur de recherche dans votre site
  • intégrer des listes de synonymes ou de fautes d’orthographe
  • biaiser les résultats de recherche vers certaines rubriques de votre site…

Google site search : différentes options

Bref pour un somme qui dépendra du nombre de recherches effectuées, vous pourrez bénéficier de la puissance de Google, avec des possibilités de customisation plutôt intéressantes. Les organismes à but non lucratif ont même la possibilité de désactiver les annonces avec la version standard (gratuite).

Vous avez une expérience bonne ou mauvaise avec un moteur de recherche interne ? Vos commentaires sont les bienvenus…