L’e-mail marketing reste une valeur sûre malgré la place croissante occupée par les réseaux sociaux. A condition de l’utiliser à bon escient, de soigner son contenu, sa présentation et de respecter ses destinataires.

Avant de cliquer sur “Send”, il vaut mieux avoir répondu à quelques questions. En voici 10, incontournables :

  1. HTML ou text?
    • Idéalement, laissez le choix entre les 2 à l’utilisateur, lors de son inscription: même si la plupart des destinataires n’auront aucun problème à recevoir et à lire un mail en html, le format ‘plain text’ peut être plus approprié, notamment pour atteindre certaines entreprises qui ont des filtres anti-spam “sévères”.
  2. Faut-il personnaliser l’e-mail?
    • C’est une option intéressante en e-mail marketing, à condition d’avoir une base de donnée propre et fiable!
  3. Quel message dans le champ objet?
    • Un message qui donne une envie irrésistible de lire la suite. Le champ objet est la clé d’un mailing réussi avec un taux d’ouverture élevé. Évitez les messages du genre “Newsletter hebdomadaire de l’institut Tartempion”

      Pour être lue, la newsletter doit d'abord passer le filtre anti-spam du destinataire

      1ère étape: passer les filtres anti-spam…

  4. Quelle dénomination pour l’expéditeur?
    • La manière dont vous apparaîtrez dans les mailboxes sera votre 1ère carte de visite. Il faut qu’elle soit explicite et attrayante. Plusieurs formules sont possibles pour autant que vous soyez clairement identifiés.
    • A éviter : des newsletters envoyées successivement par des personnes différentes qui apparaissent sous leur nom personnel.
  5. Quel ton?
    • Le ton et le style doivent être adapté à la cible du mailing et à l’image de la marque. On peut développer des spécificités propres à l’e-mailing à condition de rester en phase avec les autres canaux de communication.
  6. Quelle taille?
    • C’est surtout la régularité qui compte, avec des gabarits semblables d’un envoi à l’autre
    • Si vous faites trop long, personne n’ira au bout.
  7. Quels incitants à l’action?
    • Une newsletter ou un e-mailing servent à générer du trafic sur le votre site. Il faut que des liens, éventuellement sous forme graphique, indiquent clairement au lecteur le chemin vers vos objectifs prioritaires. Il faut utiliser des verbes d’action indiquant un avantage ou un bénéfice immédiat pour le visiteur.
  8. Où placer les incitants à l’action?
    • De préférence en haut, au-dessus de la “ligne de flottaison”.
  9. Quel jour envoyer?
    • Cela dépend des objectifs, du public et du secteur d’activité…
    • Pour les professionnels, on oublie le lundi, le vendredi et le week-end.
    • Pour les particuliers, le dimanche est jouable, mais cela dépend beaucoup de la cible.
  10. A quelle heure?
    • La fin de matinée semble être un un bon moment. Mais cela dépend aussi du secteur et de la nature des produits proposés (BtoB ou BtoC…). Une petite analyse de la concurrence n’est pas superflue.

Vous voulez en savoir plus? Découvrir comment booster vos campagnes e-mailing et vos newsletters?

Inscrivez vous à notre prochaine formation à Luxembourg: Newsletters et e-mailing: création et gestion le 24 octobre 2013.