« Le poids des mots, le choc des photos » : le slogan est né bien avant le web, mais il trouve aujourd’hui un nouvel écho. En effet, le référencement est avant tout une histoire de texte, mais les images ont également leur importance. Et c’est encore plus vrai si l’on tient compte des réseaux sociaux. Explications.

On l’a déjà dit, une écriture web de qualité est primordiale pour être bien référencé. Mais un bon texte doit laisser une place aux images. Pour 3 raisons au moins :

  1. L’image aère le texte, améliore sa lisibilité, et lui apporte du sens
  2. L’image insérée dans une page web a des chances de se retrouver en miniature dans les réseaux sociaux
  3. L’image est analysée par les moteurs de recherche

Il est donc indispensable de penser aux images dans la conception et la rédaction d’une page web afin qu’elles répondent aux 3 objectifs ci-dessus.

L'image joue un grand rôle en matière de référencement et sur les réseaux sociaux

Une bonne image permet d’atteindre sa cible dans les moteurs de recherche et sur les réseaux sociaux

1. Image et ergonomie éditoriale

L’image doit être un support au texte, lui donner un éclairage supplémentaire, apporter une explication… Quelques bonnes pratiques :

  • le format de l’image doit lui permettre à la fois d’être bien visible et de s’intégrer facilement dans la page,
  • l’image doit s’intégrer dans la ligne éditoriale, le style et le ton du site sur lequel elle prend place,
  • si besoin, l’image peut être cliquable pour accéder à une version agrandie,
  • l’attribut ‘Title’ de l’image peut être utilisé pour y ajouter une description qui apparaîtra lors d’un ‘mouseover’ (survol du curseur).

2. Image et partage

Les réseaux sociaux et notamment Facebook utilisent les images en miniature comme illustration du lien vers la page où elles figurent. Pour qu’une page soit partagée avec succès sur les réseaux sociaux, l’image devra répondre à 3 conditions:

  • Etre reconnaissable, attrayante, significative
  • Supporter la miniaturisation
  • Etre sélectionnée comme 1er choix par Facebook
Il est possible de sélectionner une image spécifique pour les réseaux sociaux

On peut même sélectionner une image qui n’est pas sur la page

La 1ère condition dépendra beaucoup du contexte et des contraintes de votre communication. Pour les 2 autres, il faudra faire des tests afin de vérifier que l’image miniaturisée n’a pas complètement perdu son sens et/ou ses qualités graphiques. Il faudra également vérifier que Facebook sélectionne bien l’image que l’on désire retrouver sur les posts.

Plugin wordpress pour choisir la miniature facebook

Plugin wordpress

Il est également possible de désigner l’image que l’on veut voir apparaître en l’indiquant dans le header de la page [<link rel= »image_src » href= »… » />] ou bien en utilisant les tags open grap [<meta property= »og:image » content= »… » />]. Pour vous simplifier la tâche, WordPress propose un plugin spécifique, qui permet de sélectionner l’image que l’on veut voir apparaître sur Facebook, même si elle ne figure pas sur la page (comme pour cette page). Attention toutefois, si vous utilisez d’autres plugins de partage « social », ils risquent de rentrer en conflit avec le plugin « custom image_src ». Mais il est toujours possible de désactiver les balises opengraph générées par ces plugins… Si cela vous semble un peu compliqué, contactez nous 😉

Le format des images a également son importance, puisqu’il doit être égal ou supérieur au format affiché sur les réseaux sociaux, et idéalement avec les mêmes proportions (carré, dans le cas des ‘link thumbnails’ sur Facebook). Voici les formats utilisés par Facebook :

  • Link Thumbnail : 90px 90px
  • Photo de couverture : 851px 315px
  • Image de profil : 160px 160px, réduite automatiquement à 32x32px

 3. Image et référencement

Les moteurs de recherche s’intéresseront à vos images à condition qu’ils puissent y trouver du sens. Pour cela, il faut les aider un petit peu, en ajoutant quelques éléments textuels aux images :

Voici quelques uns des principaux critères utilisés par les moteurs pour la recherche d’images :

  • Attribut ALT : remplissez systématiquement l’attribut ‘alt‘ de la balise ‘img‘ en y mettant une description courte de l’image (quelques mots clés).
  • Nom de fichier : Choisissez si possible des noms de fichiers en rapport avec l’image. Vous pouvez utiliser plusieurs mots séparés par des underscores ( _ ).
  • Légende : Les moteurs de recherche analysent le contexte sémantique de l’image. La légende peut donc jouer un rôle important en termes de référencement.
  • Taille de l’image : théoriquement, il n’y a pas de limite, mais il semblerait que Google n’aime pas trop perdre son temps à charger des photos trop lourdes. Vos visiteurs, encore moins… Par ailleurs, dans Google Image, les images sont classées en 3 catégories de taille :
    • Petites : 150×150 pixels ou plus petit
    • Moyennes : entre 150×150 et 500×500
    • Grandes : plus grandes que 500×500

D’autres questions sur la gestion des images? Des idées ou des astuces à proposer? Vos commentaires sont les bienvenus.

Pour aller plus loin :

Guide complet sur Webrankinfo : http://www.webrankinfo.com/dossiers/google-images/referencement-images

Test SEO : http://blog.axe-net.fr/images-et-referencement-test-seo/

 

 

 

Sur le même sujet :

Web social en Europe : l’Italie en tête

2012-02-09 09:54:32
webeditor

1

Features and Tools – demande de module

2016-09-21 10:58:35
webeditor-piet

1

test-ouni

2017-01-26 14:03:16
webeditor-piet

1

Partenaires

2016-08-10 14:06:19
webeditor-piet

1

Traductions

2016-08-10 14:15:56
webeditor-piet

1

9 trucs simples pour rendre son contenu viral

2012-02-10 16:47:24
webeditor

1